lundi, avril 16, 2007

Saga Marley: Stephen - Mind control

OUI vous devez forcément vous en rendre compte les Marley tiennent une place importante sur ce blog, mais elle n'est que le reflet de celle qui est la leur dans le Reggae et plus largement dans la musique (comme en témoignent d'ailleurs les récompenses obtenues par l'ensemble de ses membres...).

Cela s'explique aussi par le fait qu'a l'époque où j'avais à peu près cette tête là ---->, où cette musique tenait une place prépondérante dans ma vie, et où il ne se passait pas une semaine (un jour?) sans qu'un membre de la famille m'enivre de son son...Entre temps, les cheveux sont tombés, la calvitie s'est bien installée, mais dans le coeur l'amour pour les Marley et leur musique est resté intacte!

Je vous ai donc parlé du père: ici, ici, et encore à l'occasion de la commémoration de sa mort. On est aussi passé par le plus jeune de la bande et celui qui a rencontré le succès le plus fulgurant. Aujourd'hui, actualité oblige, c'est l'heure de passer à celui qui a pris le plus de temps pour sortir son album solo, remplissant jusque là sa carrière en faisant des featurings avec de nombreux artistes, en en produisant d'autres (à commencer par ses frères), etc. : Stephen!

Je vous avez déjà diffusé en Janvier le premier extrait (Traffic Jam) de l'album Mind Control qui vient d'arriver dans les bacs, pour le post sur Damian, dont il avait produit une grande partie de l'album. J'ai écouté l'album depuis dimanche et....J'AIME! C'est vraiment à la hauteur de ce que j'attendais. On oscille entre le plus pur reggae roots, et le ragga, mais certaines chansons ont aussi des sonorités plus pop/folk, comme saurait les faire un Ben Harper (qui participe d'ailleurs à l'album sur le très bon morceau Ina the Red). Et au-delà du genre, c'est de belles musiques qu'il va être question ici, comme vous le constaterez par vous-même (j'espère :).

Je pense que plutôt que de trop en dire, le mieux est encore de le découvrir (pour ceux qui ne le connaissent pas, et de se délecter en le réécoutant pour les autres) en musique. Avant de passer à l'album, deux extraits incontournables selon moi :

  • Tout d'abord si vous ne devait écouter qu'un morceau, c'est le suivant!!! Il restera certainement l'un de mes préférés de l'artiste pour très longtemps. C'est en duo extrait de l'album Mama's Gun de MADAME Erykah Badu: In Love With You... (les images sont un montage trouvé sur YouTube, mais je ne pouvais pas m'empêcher de la passer). Pour ce morceau autant fermer les yeux et imaginez-vous avec celle/celui que vous aimez, que vous avez aimé, par qui vous aimeriez être aimé, etc. et laissez vous bercer par ces deux voix qui s'accordent parfaitement...

  • On enchaîne avec un petit bijou, un véritable COLLECTOR! Une vidéo qui traduit bien la place de la musique dans sa vie, héritage oblige! On est en 1981, c'est le mythique Reggae Sunsplash, les Melody Makers (le groupe emmené par la suite par Ziggy et ses soeurs et dans lequel il a fait ses armes) se produit devant une foule impressionnante, et sur Sugar Pie, c'est Stephen, 9 ans seulement (!!!) qui prend le lead vocal... J'adore! Et particulièrement la manière qu'il a de bouger sur scène! Il est déjà dans son élément !

  • Un "mini extrait" de Traffic Jam, en live pour un showcase intimiste (il doit y avoir à peine une vingtaine de personnes dans la salle...) organisé par la maison de disque dans sa Universal Republic Records Lounge (à ce propos gentils amis de Universal si vous faîtes la même chose quand il passera sur Paris, je veux bien venir moi!). Cet extrait respire la joie de vivre, et traduit bien ce qu'est la musique pour les Marley: La VIE! Là où d'autres feraient simplement leur métier, ici c'est de passion qu'il s'agit m'sieur dames!

  • Comme ce post à aussi et surtout vocation à parler de Mind Control, deux extraits (en live encore!) on commence avec le titre éponyme de l'album (pour ne pas oublier que le reggae c'est avant tout une musique engagée!) et ensuite Hey Baby (dont j'aime beaucoup les paroles et que je trouve vraiment belle (sur l'album le New Yorkais Mos Def est en featuring). Notons que ce live date d'à peine dix jours et avait lieu au Boulder Theatre dans le Colorado...Merci Internet!!!



  • Et enfin, pour finir, comment ne pas y passer, un hommage à son père, pour le Tribute de 2000, sur l'un des morceaux les plus beaux de Bob Marley: In high tide or in low tide, extrait de Catch a fire. La fin de la vidéo nous permettra aussi d'apprécier l'entrain de Cedella Booker, née en 1926, la mère de Bob, qui vient illuminer la scène de sa prestance...Et là je dis: Quelle Belle Famille!!!!