jeudi, juin 24, 2010

[D comme découverte...] Anna Calvi !


Attention, gros coup de cœur foudre là !

Je n'ai découvert que très récemment Anna Calvi au travers des vidéos qu'elle diffuse sur la Toile. Dès les premiers accords j'ai su que j'allais accrocher... quelques semaines plus tard je me rend compte que ce n'était qu'un euphémisme!

Je ne tomberai pas dans le jeu des comparaisons. Je comprends que des noms tels que PJ Harvey, Patti Smith ou Jeff Buckley aient été dans tous les esprits à la sortie de l'un de ses concerts auquel j'ai eu la chance d'assister. Pour moi elle dégage quelque chose de très personnel, voire d'unique.

Cette jeune demoiselle m'a réellement donné des frissons, son visage et son regards sont pour moi aussi sublimes que sombres et sa voix vient compléter un tableau aussi excitant et sensuel que perturbant par moments! Le trio qu'elle forme avec Mally Harpaz et Daniel Maiden livre une musique intense et entêtante. Mais au-delà de ça cette chanteuse dégage quelque chose que j'ai vraiment du mal à définir mais que j'aime profondément.

En résumé, elle a un charme impressionnant, un charisme qui suffit a te captiver durant toute la prestation, et surtout des compositions tour à tour séduisantes ou mystiques. Bon j'arrête là mais tu auras compris que je ne serais pas contre un concert privé en tête à tête avec cette belle italienne (qui a grandi à Londres)...

Il va falloir attendre la rentrée pour découvrir le résultat de son travail en studio à paraître sur son premier album distribué par Domino Records (Franz Ferdinand, The Kills ou Arctic Monkeys). Le succès sera sans aucun doute au rendez-vous pour sa musique qu'elle définit comme suit :

I see my songs as mini films; I want to take the listener into another world for the space of a song. I always want to create a real sense of atmosphere. It is really important to me that the music dictates the story as much as the lyrics do - much like a film score. Both musically and visually I want to evoke a sense of passion, I'm interested in portraying romance which at the same time feels mysterious and sometimes dark


Tu vas pouvoir te faire une idée avec une reprise de Surrender d'Elvis (paroles below... on finira le post avec la version du King) puis un passage que j'aime beaucoup pour une interprétation de Joan Of Arc de Leonard Cohen, et on fini avec un titre live : I'll be your man.

[extrait des...] Paroles :

When we kiss my heart's on fire
Burning with a strange desire
And I know, each time I kiss you
That your heart's on fire too

So, my darling, please surrender
All your love so warm and tender
Let me hold you in my arms, dear
While the moon shines bright above

All the stars will tell the story
Of our love and all its glory
Let us take this night of magic
And make it a night of love

Won't you please surrender to me
Your lips, your arms, your heart, dear
Be mine forever
Be mine tonight