samedi, mai 24, 2008

Un peu de variété? Soha - Tourbillon

Ces temps-ci je vis comme sur un nuage, essayant de m'éloigner de toutes les questions sérieuses, et terre à terre, que mon traitre d'inconscient peu me faire tourner dans la tête quand la seule chose dont je rêve c'est de plénitude et d'esprit vide... (non, non, ce n'est pas juste dans les paradis artificiels que la quête de ce vide m'entraîne! :p)

Depuis la création d'Eklektik Musik, le rythme des publications a fait les montagnes russes régulièrement, mais ce qui est sûr, c'est que lors de certains moments parmi les plus durs de ces dernières années (...et accessoirement les plus durs de ma vie) c'est ici que je suis venu m'épancher.

C'est ici que les larmes ont pris la forme de mots, formant des complaintes déguisés en paragraphes parfois plus que confus, traduisant souvent une mise à nue dont je ne me savais pas capable. Quoi qu'il en soit des confidences sur blogs qui ont été toujours salvatrices en raison des notes de musiques qui servaient de BO à ce film de ma vie.

[Aparté perso: Tarik, vas-tu me faire le plaisir d'arrêter tes tentatives de proses, et me diffuser ce morceau...? ]

Alors je ne saurais absolument pas vous dire vers où devait m'entraîner cette introduction, mais bon on s'en fout un peu, non?

L'artiste: Soha
Le morceau: Tourbillon
Le pourquoi: sa voix, les paroles (oscillant entre le facile et le déjà vu, mais le tout assaisonné d'une dose de beau...) les images de cuba, ses passages en espagnol, et puis il faut bien avouer que le fait qu'elle soit plutôt agréable à regarder (<-- euphémisme) la tite'dame, et qu'elle dégage un charme qui à sans nul doute une emprise certaine sur moi, ajoute encore une raison à tout cela...